• Slice of life
  • Milady
  • 10 juin 2016
  • 444 pp

Résumé

Lou a promis à l’homme qu’elle aime de vivre chaque jour comme si c’était le dernier. Mais elle peine à se remettre de la mort de Will et des violentes critiques dont elle est la cible dans sa ville natale. Sa vie londonienne n’a rien du nouveau départ qu’elle espérait : accoutrée d’un uniforme ridicule, elle travaille dans le bar d’un aéroport, sous les ordres d’un petit tyran. Lors d’une soirée passée à méditer sur le toit de son immeuble, Lou est surprise par l’apparition d’une jeune fille, et tombe… trois étages plus bas. Elle croit avoir touché le fond, mais c’est là que commence sa nouvelle vie ; sa rencontre inattendue avec Lily est le meilleur moyen d’honorer sa promesse.

Mon coup d’oeil

J’appréhendais au plus haut point cette suite. Cependant, aujourd’hui, j’ose dire que je la préfère ! Bravo Jojo ! Les deux histoires sont uniques et je n’ai pas ressenti cet Après toi comme un continuum pâlot de son prédécesseur. C’est vrai, Will n’est plus et j’adorais ce personnage. J’ai eu du mal à m’y faire pendant les premières pages. Toutefois, notre curiosité reste en éveil : qu’est-ce que Lou a fichu ? Et que va-t-elle bien pouvoir faire ?

La Lou que nous retrouvons n’est pas si éloignée de celle que nous avons découverte dans les premières pages d’Avant toi. Sa vie n’a pas réellement changé. Lou reste bien lovée dans sa zone de sécurité… Bien entendu, elle a voyagé, s’est acheté un appartement, et après ? Elle a loupé le coche pour ses études et se retrouve serveuse, elle ne parle plus à ses parents et n’a personne dans sa vie. Bref, rien de bien palpitant. Jusqu’au jour où elle tombe de son toit et écrabouille une chaise longue !

En un sens, cette chute va la reconnecter avec le monde et sera génératrice de nouvelles rencontres. Mal interprétée (mais je n’en suis pas si sûre) par ses parents, ils l’obligeront à parler de la perte de Will. Nous la verrons faire son deuil, comme elle tisserait une étoffe, faisant et défaisant, en compagnie de personnes attachantes et pittoresques.

Lou fera connaissance avec Lily qui lui donnera une raison d’agir, d’aider, de vivre. Qui est cette adolescente qui débarque sans crier gare ? Que cherche-t-elle ? Qu’attend-t-elle ? Que cache-t-elle ? Tour à tour, elle suscite notre méfiance, nous trouble, nous touche, nous inquiète. Et elle nous énerve ! Mais Lily est le centre de gravité. Petit à petit et sans s’en rendre compte, elle remet tout le monde sur les rails. Un ange – ou un petit démon – tombé du ciel ? En tous cas, une énergie brute qui bouscule et qui réveille !

En définitive et comme je ne veux pas trop en dire, c’est un petit joyau que je trouve plus profond que le premier tome, si c’est possible. Je ne sais pas si ce sont les thèmes de la reconstruction, de l’ “apprivoisement”, de la reconnaissance (entre autres) qui me font ressentir ça, mais il a quelque chose de plus. En fait, je crois qu’ il possède la féminité. Oui, c’est ça. La question de la femme y est centrale même si elle semble se dessiner en arrière plan. Posée par de beaux personnages éclectiques que nous découvrons ou redécouvrons…

J’ai beaucoup apprécié.

A vos livres ! Et n’hésitez pas à me faire part de vos impressions qu’elles rejoignent les miennes ou qu’elles s’en éloignent !

Et ce que nous apprenons en partageant nos souvenirs, notre peine et nos petites victoires, c’est qu’il est normal d’être triste. Ou perdu. Ou en colère”. p. 434.

©Signature