• Album jeunesse
  • Editions Casterman, coll. Les albumes Casterman
  • 3 novembre 2012
  • 32 pp

Résumé

Les voix de la Nature l’accompagnaient, en un souffle constant qui prévenait :
– Féroce ! Féroce ! Voici venir le féroce loup rouge !

Mon coup d’oeil

Une merveilleuse couverture avec ce loup rouge qui attire et qui cache une histoire sur le délit de faciès. Fenris, le loup rouge, en est victime.

Et petit à petit, il prend forme, se conforme aux peurs, aux croyances, aux attentes des autres, jusqu’à l’oubli de sa nature profonde pour devenir « Féroce ».

Mais la terreur ne conduit pas au respect. Et celui qui a toujours été rejeté à cause de sa couleur, à cause de son air, ne peut être aimé si on n’essaie pas de le connaître.

Le bannissement conduit Fenris dans des contrés inconnues de la forêt où il rencontrera une petite fille pleine d’audace et de pureté. Sans peur, elle le considère et lui ouvre la voie au respect et à l’existence. Loin des idées reçues.

Une amitié, ponctuée de superbes illustrations colorées, secrètes, hypnotiques avec leurs arabesques. Et quelques fois le style de Klimt illumine les pages.

Une belle oeuvre … d’art 🙂

feroce111

©Signature