• Fantastique
  • Le Livre de Poche
  • 2 mai 2012
  • 840 pp

Résumé

Diana Bishop a renoncé depuis longtemps à un héritage familial compliqué pour privilégier ses recherches universitaires, une vie simple et ordinaire. Jusqu’au jour où elle emprunte un manuscrit alchimique : l’Ashmole 782. Elle ignore alors qu’elle vient de réveiller un ancien et terrible secret – un secret convoité par de nombreuses et redoutables créatures. Dont Matthew Clairmont. Un tueur, lui a-t-on dit. Malgré elle, Diana se retrouve au coeur de la tourmente.

Deborah Harkness est professeur à l’université de Californie du Sud. Best-seller international, Le Livre perdu des sortilèges est en cours d’adaptation cinématographique. Premier roman de l’auteur, il mêle avec brio passion et sensualité, réalisme et fantastique, quête ésotérique et suspense.

L’auteur

Déborah Harkness

 

Deborah Harkness est professeur à l’université de Californie du Sud. Spécialiste de l’histoire des sciences et de la magie en Europe du XVIe au XVIIIe siècle, elle a publié deux essais très remarqués avant de se lancer dans l’écriture de romans. Elle tient également un blog sur le vin qui a été plusieurs fois primé. Best-seller international salué par la critique, son premier roman, Le Livre perdu des sortilèges, s’est vendu dans une quarantaine de pays.

Note écrite en pages de garde de la présente édition.

Mon coup d’oeil

J’ai découvert Le livre perdu des sortilèges grâce à un membre du groupe Facebook Le club des « mordus » de lecture!! Aussi, je remercie chaleureusement la personne et le groupe. Noël approchait et j’en ai profité pour passer ma commande. La trilogie complète m’a été offerte ! J’ai ouvert le premier tome le soir même et je n’ai plus jamais lâché l’histoire.

Un récit fantastique mature – rien à voir, selon moi, avec la littérature « Young Adult » – intelligent et passionnant. Rien de niais ou de téléphoné dans ce roman. Les connaissances de l’auteure se ressentent à chaque page et participent à la profondeur de l’histoire. La science et son histoire sont mises à l’honneur. Une richesse intellectuelle qui ferait rougir d’embarras d’autres sagas du même genre restées mièvres et incohérentes.

Ici, on sent que tout ce qu’on découvre au fur et à mesure cache encore des mystères. Chaque révélation cache encore plus de secrets. La question essentielle est : Est-ce que la fin honorera tout ce travail en amont ? Autant dire que c’est un moteur génial pour la lecture !

Le suspens est extrêmement bien ficelé et les personnages sont remarquablement bien incarnés. J’adore l’héroïne car, elle ne me renvoie pas une image de femme fragile, ni d’une femme de poigne. Diana est un savant mélange de contrastes, ce qui la rend authentique. Heureusement, cette caractéristique ne s’applique pas qu’à elle. Autant ceux qui nous ravissent que ceux qui nous angoissent, les autres personnages ne sont pas en reste. Aucun n’est lésé. Ils sont tous vrais.

Au milieu de tous, ma préférence – comme vous l’aurez compris – se tourne vers Diana, mais pas seulement. Il y a aussi Ysabeau que j’ai trouvée tour à tour, glaçante, magnifique et émouvante. Un peu comme tous les membres de sa famille. La maison à Madison vaut le détour également, elle est mon troisième « personnage » (si je puis dire) coup de cœur.

Bien entendu, je ne peux rester indifférente à l’ombrageux Matthew qui représente un enchevêtrement de mystères et d’énigmes à lui tout seul. Une âme torturée par l’épaisseur de ses secrets mais irrésistiblement attractive ! Par ailleurs, cet adjectif vaut pour presque tous les représentants masculins apparenté à Matthew…

Un autre aspect que j’ai aimé, c’est l’approche sensible pour décrire certains moments. J’ai trouvé un écho à la méditation en pleine conscience quand Diana vit des choses particulières, C’est très bien retranscrit par l’auteure. L’écriture rationnelle et intellectuelle devient sensuelle, instinctive ce qui correspond à la nature même de Diana.

Ce premier tome est captivant. Une histoire addictive avec une trame solide et intéressante. Immergés, dans l’univers de l’alchimie et… de la magie, j’espère que les amoureux du fantastique l’adhéreront autant que moi !

Mon  énorme coup de cœur de fin et de nouvelle année !

A vos instants livres 😉

©Signature